ÉPREUVES D’ADMISSION 2020

La réforme du concours

Le décret du 13 février 2019 relatif aux concours d’accès à l’Ecole nationale de la magistrature a réformé non seulement les épreuves d’admissibilité mais encore les épreuves d’admission. Désormais, ces épreuves se déroulent ainsi :

  • Deux oraux « techniques », affectés chacun d’un coefficient 4 :
  • Un oral de 25 minutes en droit de l’Union, ou en droit international privé ou en droit administratif : vous choisissez une de ces trois matières pour votre premier oral « technique ».
  • Un oral de 25 minutes en droit social ou droit des affaires : vous choisissez une de ces deux matières pour votre second oral « technique ».
  • Un oral d’anglais de 30 minutes affecté d’un coefficient 2.
  • Une épreuve composée d’une mise en situation collective (30 minutes) et d’un entretien individuel (40 minutes), affectée d’un coefficient 6.

On le voit, la réforme se traduit par un allègement des oraux, puisque le programme des oraux techniques qu’il conviendra de réviser sera moins lourd : vous n’aurez par exemple à réviser que le droit de l’Union et le droit social, ou bien seulement le droit international privé et le droit des affaires. Cependant, on peut craindre que cet allègement des programmes ne se traduise par une élévation des exigences des examinateurs, ce qui appelle une adaptation de notre offre de formation.

 

LA PRÉPARATION DES ORAUX AU SEIN DE L’AUTRE PRÉPA

Notre expérience des années passées (particulièrement depuis 3 ans) nous a montré que beaucoup de candidat.e.s tardaient à se préparer aux épreuves orales, au point d’attendre parfois la publication des résultats d’admissibilité pour commencer à travailler cette seconde manche du concours. Ce manque d’anticipation constitue une prise de risque très importante. Si vous avez rendu une copie aux écrits dans chaque matière, vous devez impérativement vous préparer aux épreuves orales sans attendre les résultats d’admissibilité.

C’est pourquoi la préparation des épreuves d’admission au sein de L’Autre Prépa est constituée de deux phases :

  • Première phase : avant les résultats d’admissibilité, la formation se composera ainsi :
  • Des polycopiés dans chacune des matières des oraux techniques, afin d’aller à l’essentiel dans vos révisions et de vous présenter chaque thème sous forme de plans, en tenant compte non seulement des sujets d’annales du concours mais aussi des sujets et des questions les plus probables au regard de l’actualité. Ces polycopiés seront disponibles et envoyés par Colissimo à compter du lundi 29 juin
  • 20 heures de cours dans chacune des matières proposées pour les épreuves orales, sachant que vous devrez en choisir une dans chaque « bloc » : droit de l’Union ou droit international privé ou droit administratif d’une part, droit social ou droit des affaires d’autre part. Ces quarante heures de cours seront dispensées à Paris entre le mercredi 16 septembre et le mardi 22 septembre 2020, et seront captées en vidéo pour ceux qui préfèrent suivre cette formation à distance.

 

  • Seconde phase : une fois les résultats d’admissibilité publiés, la formation comprendra :
  • Une session de cours dispensés à Paris du dimanche 8 novembre au samedi 14 novembre 2020 et captés en vidéo pour ceux qui préfèrent suivre cet enseignement à distance
  • 20 heures de cours de préparation au grand oral et à l’entretien individuel
  • 12 heures de cours de préparation à la mise en situation collective
  • 3 heures de préparation au renseignement de la fiche individuelle, cette dernière faisant par ailleurs l’objet d’une relecture et de conseils personnalisés pour chaque candidat.e.
  • 8 heures d’anglais afin de bien maîtriser : les attentes concrètes de l’oral d’anglais au concours de l’ENM, tant au regard de la méthode que du fond, les expressions idiomatiques les plus usuelles pour soutenir une conversation argumentée avec le jury, et des listes thématiques de vocabulaire (la justice, la prison, l’économie, les migrations etc.) afin de nourrir cette conversation. De juin à août, nous publierons également des articles des annales des années précédentes ainsi qu’une sélection d’articles de l’année en cours.
  • Des simulations d’épreuves orales qui auront lieu à Paris les 21 et 22 novembre (deux oraux techniques, un oral d’anglais, une mise en situation collective et un entretien individuel). Pour ceux qui ne souhaitent pas avoir à se déplacer, les simulations auront lieu par visioconférence.

 

Le tarif de la formation pour la préparation aux oraux est de 1000 euros, ce qui appelle plusieurs précisions :

  • La formation peut être suivie en présentiel ou à distance, puisque tous les cours sont captés en vidéo et que les simulations pourront se dérouler par visioconférence.
  • Lors de votre inscription, vous devrez envoyer votre formulaire accompagné de deux chèques de 500 euros (ou de quatre chèques de 250 €)
  • En cas de non-admissibilité, nous n’encaisserons qu’un des deux chèques (ou deux des quatre chèques), ce qui signifie que la première phase de formation, polycopiés inclus, vous aura coûté 500 euros. En cas d’échec à l’admissibilité, votre/vos autre(s) chèque(s) sera/seront détruit(s), ou, sur demande, retourné(s).
  • En cas d’admissibilité, la formule est insécable, et le solde de votre règlement sera encaissé après la publication des résultats d’admissibilité : une fois ces résultats  publiés, vous vous engagez à suivre le second volet de la formation, en présentiel ou à distance, et à participer aux simulations.
  • Ces modalités de règlement tiennent compte du calendrier prévisionnel du concours (résultats d’admissibilité publiés le 5 novembre, début des épreuves d’admission le 30 novembre). Si le début des oraux devait être avancé, nous soumettrions à votre accord de nouvelles modalités de règlement.